Passer au contenu

Un impôt de départ pour la Suisse?

Avec son initiative «Pour une politique climatique sociale financée de manière juste fiscalement (initiative pour l’avenir)», la Jeunesse socialiste veut introduire un impôt fédéral sur les successions et les donations avec un taux d’imposition de 50% pour les personnes qui héritent ou font des donations de plus de CHF 50 millions. En outre, des mesures sont demandées pour empêcher l’évasion fiscale. Andrea Opel et Stefan Oesterhelt analysent les possibilités juridiques de…

Andrea Opel

Andrea Opel

Prof. Dr. iur., Ordinaria für Steuerrecht an der Universität Luzern, Chefredaktorin der Steuer Revue

Stefan Oesterhelt

Stefan Oesterhelt

Rechtsanwalt, LL.M., dipl. Steuerexperte, Partner, Homburger AG, Zürich

Paru dans la publication suivante:

Un impôt de départ pour la Suisse?
Ausgabe
Seite(n)
Ce texte est une traduction automatique révisée. L’article original en allemand (Eine Wegzugssteuer für die Schweiz?) a été publié aux pages 410–427.

Continuez à lire …

Les contenus de ce module spécialisé sont réservés à nos abonné(e)s. Obtenez un accès complet à cet article et à tous les autres:

Vous avez déjà un compte ? Connexion