Passer au contenu

Provisions pour recherche et développement ; gestion des acomptes sur impôts (LIFD ; LHID ; GE)

Paru dans la publication suivante:

Provisions pour recherche et développement ; gestion des acomptes sur impôts (LIFD ; LHID ; GE)
Ausgabe
Seite(n)
794-800

Les provisions pour les futurs mandats de recherche et de développement, qui ne constituent pas des provisions proprement dites, mais bien des réserves ouvertes fiscalement privilégiées, ont été introduites durant les débats parlementaires sur l’harmonisation fiscale, en violation du principe de l’étanchéité des périodes fiscales. En l’espèce, le mandat que les recourants ont confié au cabinet relève de la personnalisation de logiciels ou d’applications déjà présents…

Continuez à lire …

Les contenus de ce module spécialisé sont réservés à nos abonné(e)s. Obtenez un accès complet à cet article et à tous les autres:

Vous avez déjà un compte ? Connexion

L’article complet est disponible avec un abonnement au module spécialisé «Revue fiscale»