Passer au contenu

Œuvres d’art à la maison: un Janus bifrons

Les œuvres d’art qui font partie de l’aménagement d’un appartement ont deux visages du point de vue fiscal : font-elles partie du mobilier de ménage exonéré d’impôt ou des autres biens ? Marco Greters fait le point sur la question de la délimitation entre le mobilier de ménage et les autres biens en tenant compte des différentes pratiques cantonales.

Marco Greter

Marco Greter

Dr. iur., dipl. Steuerexperte, Counsel, ADB Altorfer Duss & Beilstein AG, Zürich

Paru dans la publication suivante:

Œuvres d’art à la maison: un Janus bifrons
Ausgabe
Seite(n)
Ce texte est une traduction automatique révisée. L'article original en allemand (Janusköpfiges Interieur: Kunstwerke im Haus) a été publié aux pages 614-628

Continuez à lire …

Les contenus de ce module spécialisé sont réservés à nos abonné(e)s. Obtenez un accès complet à cet article et à tous les autres:

Vous avez déjà un compte ? Connexion

L’article complet est disponible avec un abonnement au module spécialisé «Revue fiscale»