Passer au contenu

Goodwill originaire et capitaux propres dissimulés

Flurin Poltera et Jochen Wehrli-Ducaud examinent la question de savoir si et dans quelle mesure le goodwill (originel) peut être pris en compte dans le calcul du capital étranger maximal admissible sur le plan fiscal et dans quelle mesure la comparaison avec des tiers est pertinente.

Flurin Poltera

Flurin Poltera

Rechtsanwalt, dipl. Steuerexperte, EMC INSEAD, Partner, Deloitte AG, Zürich

Jochen Wehrli-Ducaud

Jochen Wehrli-Ducaud

lic. rer. pol., dipl. Wirtschaftsprüfer, LL. M. Taxation Director, Deloitte AG, Zürich

Paru dans la publication suivante:

Goodwill originaire et capitaux propres dissimulés
Ausgabe
Seite(n)
Ce texte est une traduction automatique révisée. L'article original en allemand (Originärer Goodwill und verdecktes Eigenkapital) a été publié aux pages 292-303.

Continuez à lire …

Les contenus de ce module spécialisé sont réservés à nos abonné(e)s. Obtenez un accès complet à cet article et à tous les autres:

Vous avez déjà un compte ? Connexion